Le gaspillage alimentaire

Les résidus issus du gaspillage alimentaire des ménages représentent une part non négligeable

de nos poubelles. En moyenne, on l' estime à 20kg par habitant et par an dont 7kg de produits encore emballés. Réduire ce gaspillage, c'est avant tout réaliser des économies, pour une famille qui fait peu

d'efforts, le cout du gaspillage peut facilement dépasser les 400€ par an.

 

Les produits frais (viandes, poissons, produits laitiers, fruits et légumes) sont les plus gaspillés, généralement à cause de leur courte durée de conservation.

Rappel sur les dates

La date limite de consommation (DLC):

          Elle concerne principalement les produits frais, c'est une date impérative la mention "à consommer jusqu'au ..."  précède la date. Au delà de la date inscrite sur l'emballage, le produit peut présenter un risque pour la santé du consommateur, notamment à cause du développement des bactéries.Il est fortement déconseillé de consommer un produit quelques jours après la DLC.

Aliments concernés: La viande, le poisson, la plupart des produits à base d’œufs et/ou de lait...

 

 

La date de durée minimale (DDM): remplace la date limite d'utilisation optimale (DLUO).

          Inscrite sur énormément de denrées alimentaire, cette date signal que passé un certain temps le produit perdra ses qualités gustatives. Les emballages portent la mention "à consommer de préférence avant le...". Le produit sera moins croustillant, plus fade, aura perdu de la couleur, blanchi (c'est la cas du chocolat), mais il ne représentera pas de risque pour la santé. Il ne faut pas jeter systématiquement un produit qui a dépassé sa DDM. il vaut mieux l'inspecter, le sentir, le gouter afin de se faire un avis avant de le mettre à la poubelle surtout si la date est dépassée depuis peu.

Aliments concernés: les produits secs,  déshydratés, salés, sucrés (confits, confitures, gelée...). les conserves, la plupart des boissons...

 

 

La date de consommation recommandée (DCR):

          Les œufs possèdent une date bien particulière, la DCR. Elle est de 28 jours après la date de ponte. Par contre, l'utilisation des œufs devrait être différente en fonction de leur fraicheur, plus on approche de la date plus la cuisson doit être importante.

Exemple de recommandations:

    - œuf de moins de 9 jours, pour les préparations non cuites (mayonnaise, mousse au chocolat...), les œufs à la coque, le œufs brouillés.

   - de 9 à 14 jours: œufs au plats

   - de 14 à 21 jours : omelette

   - de 21 à 28 jours: œufs durs, préparations cuites (crème pâtissière, génoise...)

 

Acheter malin

          Avant de faire les courses, réaliser un inventaire rapide de vos placards et frigo, pour éviter d'acheter des produits que vous ne pourrez pas consommer avant péremption. Réaliser une liste de course avec la plupart des repas en tête peut éviter d'acheter trop de produits frais. Ces derniers sont les plus gaspillés.

          Prévoir également le nombre de repas et anticiper, l'absence des enfants (voyage scolaire, en vacances dans la famille...), une invitation le weekend, un déplacement professionnel...

 

Des astuces en vrac

  • Ne pas trop assaisonner à l'avance mais laisser à chacun la possibilité d'ajouter, sel, poivre, piment... à sa convenance.
  • Éviter les grignotages avant les repas.
  • Stocker vos aliments selon les recommandations indiquées sur l'emballage : à l'abri de l'air, de la lumière, au frais...
  • Trouver des recettes pour accommoder les restes.
  • Penser à la congélation pour certains produits frais, si vous vous rendez compte qu'il ne seront pas consommés à temps.

 

 

 

 

 

 (Sources: Ademe, Ministère de l'agriculture, oeuf.org, infographies: FNE, Sievd)